Alzheimer chez le chat

Il y a une prise de conscience et des connaissances croissantes sur la façon de prendre soin de nos amis à fourrure. Ainsi, nous avons réussi à prolonger leur espérance de vie, qui est en …

Alzheimer chez le chat

Il y a une prise de conscience et des connaissances croissantes sur la façon de prendre soin de nos amis à fourrure. Ainsi, nous avons réussi à prolonger leur espérance de vie, qui est en moyenne d’environ 18 ans. Cela entraîne une augmentation des cas de démence sénile. Elle est prévalente chez les chats dès l’âge de dix ans, et cette prévalence augmente avec l’âge. Dans le jargon vétérinaire, la démence sénile chez le chat est appelée syndrome de dysfonctionnement cognitif (SDC). Bien qu’il n’y ait pas de remède, son traitement parvient à ralentir sa progression et à atténuer les symptômes. Vous souhaitez en savoir plus sur cette pathologie ?

Cela pourrait aussi vous intéresser : Symptômes de la dépression chez le chat

Qu’est-ce que l’Alzheimer félin ?

Le CDS est une dégénérescence progressive du système nerveux central qui coïncide avec le vieillissement. Le SDC est plus étudié dans le cas des chiens. Cependant, les options de traitement sont toujours à l’étude pour les chats.

Bien que cette maladie soit encore peu connue de la médecine vétérinaire, un article est paru dans lequel chez les chats âgés entre 11-14 ans, 28% souffraient de SDCG et qu’à partir de 15 ans cela pouvait aller jusqu’à 50%. Les symptômes de la maladie d’Alzheimer chez le chat sont très variés et ne se manifestent pas tous dans leur intégralité. Cependant, la désorientation, l’errance, les miaulements nocturnes persistants et les habitudes de sommeil perturbées sont des signes de démence sénile féline. Attention aux symptômes :

  • Le chat est hébété, regarde dans le vide, perdu à la maison et errant apparemment sans savoir où il se trouve.
  • Dormez plus le jour et moins la nuit. Les miaulements nocturnes deviennent plus fréquents.
  • Il commence à avoir des “accidents”. Il ne se souvient pas où se trouve le bac à sable.
  • Il devient plus apathique, il ne saute plus vers ses spots préférés dans les hauteurs.
  • Ne se souvient pas des routines apprises dans le passé.
  • Il est plus irritable sans raison apparente.

Diagnostic d’Alzheimer

Comme on dit, les changements de comportement font partie des symptômes du dysfonctionnement cognitif. Cependant, ces changements peuvent être dus à des pathologies dérivées du vieillissement ou à d’autres pathologies. Par conséquent, pour déterminer avec certitude qu’il s’agit de démence sénile, vous devriez consulter votre vétérinaire. Les maladies que l’on désigne comme provoquant des altérations du comportement que l’on pourrait confondre avec celles des dysfonctionnements cognitifs sont les suivantes :

  • hyperthyroïdie
  • Diabète
  • Ostéoarthrose
  • Insuffisance rénale chronique
  • Maladies dentaires, ophtalmologiques ou auditives

Le diagnostic exclura d’autres pathologies pouvant exister et nécessite l’identification de changements de comportement gériatrique qui ne sont pas causés par d’autres problèmes médicaux. Par conséquent, une histoire médicale complète et détaillée doit être faite pour savoir tout ce qui arrive à notre chaton. Des tests peuvent être nécessaires

Est-il possible de prévenir la maladie d’Alzheimer chez les chats ?

La réponse dans un non catégorique. Malheureusement, il n’y a aucune preuve scientifique qui confirme la possibilité de prévenir une condition neurologique comme celle-ci. Or, offrir une alimentation de qualité riche en antioxydants, minéraux, etc., ainsi qu’une stimulation mentale au quotidien constitue une tactique hautement recommandée pour minimiser leur présence. Les mesures d’enrichissement environnemental, les jeux de chasse, les jouets interactifs et l’interaction sociale sont des remèdes simples mais efficaces contre toute condition de type cognitif. À son tour, rappelez-vous que les dimensions émotionnelles et physiques sont étroitement liées aux dimensions cognitives, de sorte que l’exercice profitera toujours à la santé du chat de manière holistique.

De quel traitement un chat atteint d’Alzheimer a-t-il besoin ?

Votre cerveau aura besoin d’une alimentation spéciale enrichie en vitamines E et C, en antioxydants, en sélénium. Il existe des médicaments à base d’acides gras et de L-carnitine qui peuvent vous aider un peu plus. Le syndrome de dysfonction cognitive est une maladie incurable et, par conséquent, son traitement vise uniquement à ralentir sa progression et à offrir une qualité de vie à l’animal en soulageant l’intensité des symptômes.

En d’autres termes, vous devrez aménager votre logement en facilitant l’accès, en réduisant au minimum les changements chez vous, en modifiant votre alimentation et en veillant à votre hygiène. tu devrais placer des rampes d’accès au bac à sable et indiquer où se trouvent la mangeoire et l’abreuvoir. Il est déconseillé de modifier l’emplacement de ses affaires, car les chats séniles ne tolèrent pas les changements et cette surstimulation pourrait aggraver leurs symptômes. Si les changements sont pertinents, vous devez les effectuer progressivement. De même, vous devez lui préparer une pièce calme où il pourra se reposer et se détendre.

Le jeu chez les chats atteints d’Alzheimer

Bien que cela puisse sembler contradictoire du fait du manque d’intérêt des chatons pour ces conditions de jeu et d’interaction, il a été constaté que les séances de jeu profitent grandement à ces animaux. La clé réside dans l’augmentation de leur fréquence et la réduction de leur durée. Comme vous pouvez le voir, la maladie d’Alzheimer chez le chat n’est pas loin, en termes de symptômes et de traitement, de ce que les humains développent. Sans aucun doute, maintenir un contact étroit avec votre vétérinaire et s’efforcer d’être plus patient et affectueux, si possible, avec lui fera une différence dans le bien-être dont il jouit dans la dernière étape de sa vie.

Cet article est simplement informatif, chez Conseil-Pour-Chat.fr.com nous n’avons pas le pouvoir de prescrire des traitements vétérinaires ou de faire tout type de diagnostic. Nous vous invitons à emmener votre chat dans un centre vétérinaire dans le cas où il présenterait tout type de condition ou d’inconfort.

Si vous voulez lire plus d’articles similaires à Alzheimer chez le chatnous vous recommandons d’entrer dans notre section Maladies.

Laisser un commentaire