Je l’admets. Je suis totalement en désaccord avec ce qu’a écrit Christine Dell-Amore de National Geographic. Elle a interviewé un homme du nom de John Bradshaw qui s’est décrit comme un comportementaliste félin. Il soutient que les chats nous voient / les humains essentiellement comme des chats plus gros. Et nos chats n’ont pas de lien particulier qui puisse être comparé à celui d’un chien.

Bradshaw a proclamé que les chats poursuivraient leur carrière, tandis que les chiens montraient un véritable engagement envers les humains. C’est peut-être vrai… mais cela signifie-t-il que les chats sont moins intelligents, moins sociaux ou moins interactifs que les chiens ? Je ne pense pas. J’ai aussi remarqué que M. Bradshaw n’a jamais mentionné son propre chat. M. Bradshaw a-t-il déjà eu son propre chat ? Il a déclaré que ses recherches consistaient à envoyer des questionnaires aux propriétaires de chats pour recueillir des commentaires sur ses observations. Il vit avec eux jour après jour et observe à quel point ils sont à l’écoute des humains. Je crois fermement que ce que vous mettez dans votre chat est ce que vous obtenez.

Eh bien, je vais vous dire qu’il existe de nombreux chats et je peux vous garantir qu’ils ont de nombreuses personnalités différentes. Ils ont des goûts et des dégoûts différents. Ils ont chacun leur relation particulière avec moi et leur quotidien. Mes chats me parlent tous les jours, ils ont leur propre langage. Demandez à mon mari. Je peux entendre un de mes chats miauler dans la maison et savoir instantanément lequel est-il, ce qu’il fait ou ce qu’il veut.

Voici un lien vers l’article du National Geographic “Qu’est-ce que les chats pensent de nous ?” Vous seriez surpris. “

Honnêtement, je ne sais pas si cela vaut votre temps. Vous obtiendrez une meilleure éducation en regardant un épisode de My Cat from Hell.

Les informations exposées dans cet article et sur l’ensemble du site sont à titre informatif uniquement, si vous avez besoin d’informations sensibles concernant votre animal de compagnie, nous vous recommandons de vous adresser à un professionnel.