Qu’est-ce que la cryptococcose chez le chat ?

Article mis à jour le : 11 septembre 2022La cryptococcose est fréquente maladie fongique Elle affecte les organes vitaux. Elle est causée par des spores fongiques qui contiennent une infection. cryptocoque complexe. Ce champignon se …

Article mis à jour le : 11 septembre 2022

La cryptococcose est fréquente maladie fongique Elle affecte les organes vitaux.

Elle est causée par des spores fongiques qui contiennent une infection. cryptocoque complexe.

Ce champignon se trouve principalement en Amérique du Nord, en Europe et en Australie.

Lorsque le chat inhale ces spores infectieuses, il développe une infection à cryptococcose. Elle affecte les voies respiratoires, le système nerveux central et la peau : nez, visage, yeux et cou du chat.

L’infection à cryptococcose féline nécessite un diagnostic et un traitement appropriés pour la guérir. Le chat peut avoir besoin d’un traitement continu jusqu’à ce que son test antigénique soit négatif.

La cryptococcose survient lorsque l’animal respire les spores de champignons infectieux.

Les champignons qui causent l’infection, y compris Cryptococcus neoformansIls sont naturellement présents dans leur environnement.

On les trouve également dans les tissus animaux sous forme de levure.

Les déchets ou les excréments d’oiseaux, tels que les pigeons, et la végétation en décomposition peuvent également contenir ces champignons.

La cryptococcose affecte également d’autres animaux domestiques, tels que les chiens, les chevaux, les moutons, les bovins, les oiseaux et les animaux sauvages du monde entier.

Cependant, les chats qui vivent à l’intérieur et à l’extérieur sont plus susceptibles de développer cette infection.

Quels sont les types et les symptômes de la cryptococcose chez le chat ?

Les symptômes de la cryptococcose chez le chat dépendent du type d’infection, qui peut varier d’un animal à l’autre. Les quatre types sont :

Cryptococcose nasale

C’est la forme la plus courante qui affecte les voies respiratoires du chat. La cryptococcose nasale provoque un essoufflement, suivi d’une perte d’appétit, d’une perte de poids, d’une perte d’équilibre et de divers problèmes d’oreille.

Les autres symptômes courants sont :

  • nez qui coule chronique
  • Respiration lourde ou bruyante
  • Gonflement du visage et du nez
  • éternuement
  • Plaies non cicatrisantes sur le nez.
  • Une collection visible de masses dans la cavité nasale.

Cryptococcose du système nerveux central (SNC)

Cette forme de cryptococcose survient lorsque la forme nasale se propage au cerveau du chat à partir de la cavité nasale.

Les chats atteints de cryptococcose du SNC subissent de graves changements comportementaux et nerveux, notamment :

  • cécité soudaine
  • convulsions
  • mal au dos

Cryptococcose cutanée

Cette forme de cryptococcose est identifiée par un ou plusieurs nodules sur la peau du chat. Ces nodules ne provoquent pas de démangeaisons et peuvent également être présents juste sous la peau du chat. L’animal peut également avoir des ganglions lymphatiques hypertrophiés.

Cryptococcose systémique

La cryptococcose systémique survient lorsque l’infection pénètre dans la circulation sanguine du chat.

Les chats atteints de cryptococcose systémique subissent des changements oculaires et osseux.

D’autres symptômes peuvent inclure:

  • gonflement des articulations
  • Fatigue
  • Maladie multiviscérale
  • Anorexie

Comment diagnostique-t-on la cryptococcose chez le chat ?

La méthode rapide de diagnostic de la cryptococcose chez le chat est un test de détection d’antigène, connu sous le nom de test d’agglutination au latex (LAT). Ce test est effectué à l’aide d’un échantillon de sang ou d’urine ou de liquide céphalo-rachidien (LCR) du chat.

Dans certains cas de cryptococcose nasale ou cutanée, le test sanguin peut être négatif même lorsqu’une cryptococcose est identifiée.

Le médecin peut prélever des échantillons de tissus dans les zones touchées pour trouver des preuves de champignons.

Certains vétérinaires peuvent également utiliser des titres d’antigènes pour examiner la réponse de l’animal à toute thérapie diagnostique.

La cryptococcose chez le chat est-elle curable ?

Oui, la cryptococcose chez les chats peut être guérie avec un traitement à long terme ou continu avec des médicaments antifongiques.

Le traitement peut durer plusieurs mois. Le traitement de la cryptococcose chez le chat peut également inclure l’ablation chirurgicale des lésions cutanées.

Certains médicaments utilisés dans le traitement comprennent le fluconazole ou l’itraconazole, l’amphotéricine B, la flucytosine et le complexe lipidique d’amphotéricine B. Il est possible que le chat développe une résistance aux médicaments au fil du temps.

En conséquence, les médecins optent pour une thérapie combinée avec l’amphotéricine.

Le traitement de la cryptococcose doit se poursuivre jusqu’à ce que le test d’agglutination au latex soit négatif.

Alternativement, le vétérinaire peut également poursuivre le traitement pendant 2 à 4 mois jusqu’à ce que les symptômes disparaissent, voire plus tard.

Récupération de la cryptococcose chez le chat ?

Les chats ont tendance à récupérer plus vite que les chiens ou les chevaux, mais si le infection a affecté le système nerveux du chat, cela peut nécessiter plus de temps et de soins que d’habitude.

La durée de la guérison de la cryptococcose dépend de son diagnostic précoce, de son traitement et de sa bonne gestion.

Si vous soupçonnez que votre chat est atteint de cette maladie, consultez votre vétérinaire dès que possible pour un traitement rapide.

Laisser un commentaire