Comment Éviter et Traiter l’Infection Urinaire chez le Chat : Symptômes et Solutions Efficaces

Photo of author

By Rahim Zoubi

Infection urinaire chez le chat : types, symptômes et traitement

Il est relativement courant que les chats souffrent d’infections urinaires, en fait, c’est l’un des problèmes urinaires les plus courants chez les chats, en particulier ceux qui sont stérilisés. Souvent, ils ne sont pas graves et peuvent être résolus efficacement avec un traitement simple, mais ils sont très gênants et nécessitent une intervention vétérinaire rapide pour éviter l’apparition de complications. Celles-ci peuvent même être mortelles, d’où la nécessité d’agir rapidement au moindre soupçon d’infection urinaire.

Dans cet article de conseil-pour-chat.fr, nous allons vous expliquer Qu’est-ce qu’une infection urinaire chez le chat ?qui sont les causesla les types et le symptôme auxquels nous devons prêter attention, ainsi que les traitement plus approprié. Enfin, nous mentionnerons quelques mesures qui peuvent nous aider à prévenir l’apparition de ces infections.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Diabète sucré chez le chat : symptômes et traitement

Qu’est-ce qu’une infection urinaire chez le chat

Les infections urinaires ou urinaires, assez courantes chez les chats, sont les infections qui surviennent lorsque les bactéries pénètrent dans le corps par l’urètre et se propagent par les voies urinaires, pouvant atteindre la vessie et même les reins. Selon l’emplacement, ils recevront des noms différents, comme nous le verrons dans la section suivante.

Types d’infection urinaire chez le chat

L’infection urinaire peut essentiellement affecter la vessie, les reins ou l’urètre. Nous le voyons plus en détail en passant en revue les types d’infection urinaire chez les chats qui peuvent survenir :

  • Cystite: C’est l’infection ou l’inflammation qui se situe dans la vessie. C’est peut-être le plus courant. Elle peut avoir différentes causes et également survenir sans en connaître la raison, auquel cas on parle de cystite idiopathique.
  • Néphrite: l’inflammation des reins reçoit ce nom. Elle peut survenir à la suite d’une infection urinaire, affectant son bon fonctionnement et pouvant entraîner une insuffisance rénale.
  • urétrite: Nous avons localisé cette infection dans l’urètre. Elle peut constituer un facteur de risque de formation de cristaux, comme ceux de struvite, capables d’obstruer partiellement ou totalement l’urètre.

Causes de l’infection urinaire chez le chat

Plus que des causes, on peut parler de facteurs prédisposants aux infections urinaires chez le chat. Nous soulignons ce qui suit :

  • Obésité.
  • Stérilisation.
  • Sexeétant la cystite la plus courante chez les chats et l’obstruction urétrale la plus courante chez les mâles parce qu’ils l’ont plus étroite.
  • Stresserqui est lié à la cystite idiopathique.
  • mode de vie sédentaire.
  • faible apport hydriqueen particulier chez les spécimens nourris exclusivement d’aliments.
  • âge et étatavec des chats plus âgés et ceux dont le système immunitaire est affaibli ou des maladies antérieures étant plus enclins.
  • défauts anatomiques de la naissance et/ou des lésions des voies urinaires.
  • Quelques interventionscomme sonder.
  • tumeurs.
Infection urinaire chez le chat : types, symptômes et traitement - Causes de l'infection urinaire chez le chat

Symptômes d’infection urinaire chez le chat

Si nous soupçonnons que notre chat a une infection urinaire, nous devons consulter immédiatement un vétérinaire, car il s’agit d’une affection très douloureuse et, de plus, elle peut se compliquer, voire entraîner une issue fatale. Les signes cliniques auxquels il faut prêter attention sont les suivants :

  • Augmentation du nombre de mictions.
  • Évacuation de petites quantités d’urine.
  • douleur en urinantqui peut être exprimé par des miaulements.
  • Forcer à uriner.
  • hématurie (présence de sang dans les urines).
  • Faire pipi en dehors du bac à sable.
  • douleur dans le ventre.
  • léchage insistant de la région génitale.
  • Fièvre.
  • perte d’appétit.
  • décomposition généralisée.

si le chat ne peut pas faire pipi du toutC’est une urgence vétérinaire. Il faut se rendre immédiatement à la consultation de ce professionnel. On en parle dans ce post : “Mon chat n’urine pas : causes et traitements”.

Comment détecter une infection urinaire chez le chat

Si nous détectons l’un des symptômes mentionnés dans la section précédente, nous devrons nous rendre rapidement au centre vétérinaire pour obtenir un diagnostic. Le diagnostic peut être atteint en examinant l’animal et prélever un échantillon d’urine pour le test. Chez les chats, cela peut devoir être fait par ponction directe de la vessie, car le prélèvement d’un échantillon n’est généralement pas facile. Des tests supplémentaires peuvent également être utilisés en fonction des besoins de chaque cas, tels que test sanguin ou des ultrasons.

Grâce aux tests susmentionnés, le vétérinaire pourra savoir si le chat a une infection et une infection urinaire et, surtout, de quel type il s’agit afin d’établir le meilleur traitement.

Infection urinaire chez le chat : types, symptômes et traitement - Comment détecter une infection urinaire chez le chat

Comment traiter une infection urinaire chez le chat

Les infections urinaires chez le chat nécessitent toujours l’intervention du vétérinaire et dans les meilleurs délais. Ils ne peuvent pas être guéris à la maison et ils ne s’amélioreront pas si nous laissons le temps passer. Au contraire, nous courons le risque de complications graves, sans parler de leur douleur pour le chat. Bien sûr, nous ne devrions jamais le soigner nous-mêmes. Pour cette raison, face à toute suspicion d’infection urinaire, vous devez consulter votre vétérinaire.

Selon le type d’infection et sa cause, le vétérinaire vous prescrira le traitement le plus approprié. Cela consiste généralement en l’administration de médicaments pour contrôler la douleur et réduire l’inflammation et antibiotiques pour lutter contre les infections bactériennes. L’idéal serait de faire une culture pour administrer exactement l’antibiotique efficace contre l’espèce bactérienne présente. Dans tous les cas, les antibiotiques doivent généralement être administrés pendant plusieurs semaines et nous devons terminer le traitement même si le chat s’est déjà rétabli auparavant.

Par contre, il est pratique qu’à la maison augmenter l’apport hydrique, par exemple en aménageant plusieurs points d’eau et en proposant quotidiennement de la nourriture humide. Il existe également des aliments spécifiquement formulés pour le soin des voies urinaires. Si le chat en a besoin, le vétérinaire le prescrira.

De plus, selon les cas, le traitement de l’infection urinaire chez le chat peut être le suivant :

  • Lorsque la maladie est liée au stress, il faudra évaluer la routine et les conditions de vie du chat et introduire les changements pertinents, tels que l’enrichissement de l’environnement. Un expert en comportement félin ou un éthologue peut nous aider sur ces questions.
  • Dans les cas les plus graves où une obstruction s’est produite, le vétérinaire peut avoir besoin de intervenir chirurgicalement, avec laquelle il faudra hospitaliser le félin, au moins pour quelques jours. L’hospitalisation peut également être indispensable si les reins sont touchés, auquel cas il faudra administrer une fluidothérapie et des médicaments par voie intraveineuse et attends de voir l’évolution.
  • Si la présence de cristaux est détectée dans les urines, il est souvent possible de les éliminer avec un changement de régime. Ceux qui ne peuvent pas être expulsés devront être retirés par le vétérinaire.

Enfin, il faut prendre en compte que les infections urinaires peuvent être récurrentes, il est donc important de suivre les conseils du vétérinaire pour les éviter au maximum.

Remèdes maison pour les infections urinaires chez les chats

La vérité est qu’une infection urinaire chez le chat ne peut être guérie qu’avec le traitement stipulé par le vétérinaire, c’est-à-dire avec des antibiotiques spécifiques pour les bactéries qui l’affectent. De plus, nous devons mettre en place les mesures suivantes :

  • Hydratation. Il est essentiel de veiller à ce que le chat boive de l’eau et reste bien hydraté. Comme nous l’avons dit, pour cela, les sources sont une excellente option.
  • nourriture de qualité. Il est conseillé de proposer au chat de la nourriture humide, qu’elle soit commerciale ou maison, précisément pour lui apporter le pourcentage d’humidité dont il a besoin. Ainsi, si le chat atteint d’infection urinaire ne reçoit que de la nourriture sèche, son alimentation doit être modifiée.
  • Éviter le stress. Comme nous l’avons vu, le stress est l’une des causes, mais il peut aussi aggraver la situation même s’il n’en était pas la raison principale. Par conséquent, il est important d’offrir à l’animal un environnement détendu, sûr et sans stress.

Comment éviter l’infection urinaire chez le chat

Au vu des facteurs qui peuvent prédisposer notre chat à souffrir d’infections urinaires, nous pouvons intervenir sur l’apparition de certaines par des mesures telles que les suivantes :

  • Assurez-vous que le chat reçoit tous les liquides dont il a besoin chaque jour. Si votre alimentation principale est du fourrage, il est recommandé de lui proposer chaque jour une partie de la ration sous forme de nourriture humide. Dans cet autre article, nous parlons de l’importance de l’hydratation chez le chat.
  • Offrir des possibilités d’exercice physiquejouer avec lui un moment tous les jours et lui fournir un foyer où il peut effectuer toutes les activités qui lui sont propres, comme gratter, sauter, grimper, se cacher, etc.
  • éviter l’obésité lui offrant un repas de qualité à sa juste mesure, l’encourageant à faire de l’exercice et ne dépassant pas les prix comestibles.
  • réduire votre stress à l’essentiel, en évitant les changements brusques et en lui laissant le temps de s’adapter aux nouveaux développements chaque fois que possible. On peut utiliser des phéromones apaisantes pour faciliter leur adaptation aux changements de l’environnement.
  • Gardez votre bac à litière propre, car il y a des chats qui peuvent ne pas l’utiliser s’il est trop sale ou même si le sable ne leur convient pas. De plus, il doit être dans un endroit calme et à l’écart des courants, du bruit ou de la circulation dans l’habitation.

Bien sûr, il faut aller chez le vétérinaire dès qu’on soupçonne que le chat peut souffrir d’une infection urinaire.

Cet article est purement informatif, chez conseil-pour-chat.fr.com nous n’avons pas le pouvoir de prescrire des traitements vétérinaires ou d’effectuer tout type de diagnostic. Nous vous invitons à emmener votre chat dans un centre vétérinaire dans le cas où il présenterait tout type de condition ou d’inconfort.

Si vous voulez lire plus d’articles similaires à Infection urinaire chez le chat : types, symptômes et traitementnous vous recommandons d’entrer dans notre section Maladies.

Bibliographie
  • García et Barcena (2014) : Principales pathologies du bas appareil urinaire félin. Portail vétérinaire.
  • Palmero, ML Cystite chez le chat : le point sur le diagnostic et le traitement du FLUDT. Centre clinique félin Gattos.

Rahim Zoubi
Les derniers articles par Rahim Zoubi (tout voir)

Laisser un commentaire