Comment socialiser un chat : Conseils pratiques pour réussir

Photo of author

By Rahim Zoubi

Comment et quand socialiser un chat - Conseils pratiques

L’émotion qui accompagne l’arrivée de votre chat à la maison est un moment dont vous vous souviendrez dans le temps. Cependant, cela implique également certaines difficultés qui, si elles ne sont pas traitées correctement, finiront par affecter le comportement et la socialisation de l’animal. De même, la prédisposition génétique du chat, le tempérament de tes parents ou l’âge auquel nous commençons ce processus complexe de socialisation affectera le résultat. Bien sûr, il ne faut pas forcer votre chat ni devenir obsédé par le temps, ce sera lui qui marquera les rythmes et vous devrez apprendre à l’aimer tel qu’il est.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Est-ce mal de ne pas laisser mon chat sortir de la maison ?

Facteurs impliqués dans la socialisation d’un chat

En dehors de notre travail, il existe certains facteurs inhérents à la constitution et à la trajectoire vitale du chat qui vont conditionner sa socialisation. En ce sens, la plus ou moins grande docilité de son père ou la nourriture reçue par sa mère pendant la grossesse et l’allaitement affectera le tempérament de votre animal.

Il a été constaté que ces faits sont aussi décisifs dans la capacité d’apprentissage du chat, dans ses peurs, dans son agressivité et dans l’intégration de sa coexistence avec l’homme que la stimulation elle-même reçue pendant la période d’empreinte. De la deuxième à la huitième semaine de vie, ce que les éthologues appellent la période sensible de la socialisation ou période d’impression.

Au cours de ces semaines, le système nerveux central du chat mûrit et il est avantageux de l’exposer à autant de stimuli et de personnes afin de tenir à distance les peurs et les comportements d’évitement. Si vous en avez la possibilité, l’idéal est que vous puissiez caresser et interagir avec votre nouvel animal pendant qu’il vit avec sa mère, puisqu’elle lui apprend également certaines limites, comme réguler son agressivité. Les chats qui ont leur premier contact avec les humains à cette période montrent un plus grand intérêt à vivre avec eux.

Comment et quand socialiser un chat - Conseils pratiques - Facteurs intervenant dans la socialisation d'un chat

Quand est-il conseillé de commencer la socialisation ?

Bien que le sevrage intervienne à 4 semaines de vie du chiot, il est recommandé de ne pas le séparer de sa mère et de sa fratrie jusqu’à 8 semaines. Une fois dans sa nouvelle maison, vous devez lui réserver un espace exclusif, selon sa taille et l’agrandir au fur et à mesure qu’il grandit. Il n’est pas conseillé qu’à peine arrivé chez vous vous le laissiez l’explorer dans son intégralité.

En raison de sa nature territoriale et curieuse, il est préférable que vous n’ayez accès qu’à votre espace. Elle pourrait avoir des surprises désagréables pour lui qui l’empêcheraient de vouloir en savoir plus sur la maison. Cet espace devrait avoir des échappatoires mais pas de cachettes ou de trous où il pourrait être piégé. Ce doit être un endroit calme et sûr, non loin du contact avec la famille. Dedans vous devez avoir tout le nécessaire pour satisfaire tous vos besoins (mangeoire, abreuvoir, bac sanitaire, griffoir, lit, jouets et même porteur).

Comment et quand socialiser un chat - Conseils pratiques - Quand est-il conseillé de commencer la socialisation ?

Comment procéder pour socialiser un chat

Le caractère d’un chat se consolide en peu de temps, sa socialisation doit donc avoir lieu de préférence à partir du moment où il est chiot. Si votre minou est plus âgé, ne désespérez pas, avec ces consignes, beaucoup de patience et tout votre amour vous en tirerez le meilleur parti :

  • ne lui adressez jamais directement, il est plus efficace de le faire de manière détournée. Il est conseillé de garder une distance de sécurité lorsque vous êtes avec lui. Vous devez toujours attendre qu’il s’approche de vous et non l’inverse.
  • Ne pas forcer ni manipuler s’il ne s’est pas encore familiarisé avec votre parfum. Vous pouvez déposer vos objets dans leur espace. Lorsque vous le percevez calme à côté de vous, vous pouvez lui caresser la tête pour qu’il reconnaisse votre odeur.
  • moduler sa voix quand vous lui parlez Rappelez-vous que les voix aiguës inspirent plus de confiance. Si vous osez, vous pouvez miauler doucement pour vous rapprocher de lui.
  • prêter beaucoup faites attention à votre communication non verbale. Leurs mouvements corporels sont très révélateurs et apprendre à les interpréter vous facilitera grandement la tâche. Cligner des yeux lentement et regarder de côté est une autre tactique intéressante pour démarrer une conversation entre égaux.
  • Utilisez la nourriture comme alliée. Ce sera toujours une excuse productive pour stimuler leur démarche, mais ne restez pas seul dans l’approvisionnement en nourriture. Il doit pouvoir vous associer à une expérience agréable et pour cela, vous devez observer et être créatif.
  • Si tu es près de lui comprendra que vous n’êtes pas une menace pour lui. De même, lorsque vous tendez le bras, n’étirez pas et ne levez pas les doigts, car les chats l’identifient à un geste d’hostilité.
  • Ne vous précipitez pas pour le caresser s’il n’est pas en mesure de rester à vos côtés. Gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un processus avec des étapes que vous devez suivre. Au fur et à mesure que vous gagnerez en confiance en vous, la distance entre vous sera moindre. Ce sera le moment de commencer la manipulation. Soyez bref mais régulier. Profitez de l’hygiène quotidienne pour l’appliquer. Vous remplirez un double objectif, puisque ces tâches sont généralement effectuées par la mère et, de cette façon, vous renforcerez votre lien.
  • Établir des routines de jeu. Le félin a besoin de tout contrôler et les routines l’aident à mieux accepter les changements possibles dans le futur. A son tour, le jeu est décisif pour son développement physique et mental. Jouer tous les jours à la même heure lui permettra de faire de l’exercice, d’apprendre et de mieux vous connaître. Essayez d’encourager l’instinct de chasse dans les jeux. Vous apprécierez plus.
  • S’il y a d’autres animaux domestiques dans la maison vous devez progressivement guider leur connaissance de soi. En premier lieu, il faut les sentir pour s’apercevoir de leur existence, ensuite il faut les voir et dans une dernière étape ils doivent pouvoir avoir un contact direct. Utilisez des diffuseurs de phéromones pour contribuer au succès de ce processus.
  • Mettre fin à toutes les sessions de socialisation avec un prix ou une récompense. Leur goûter ou friandise préférée sera une ressource utile qui agira comme conditionnement opérant du renforcement positif. En d’autres termes, cela vous aidera à associer cette expérience à un souvenir positif et à la répéter.

Bref, la socialisation d’un chat est un apprentissage mutuel qui consiste en de petits gestes et précautions auxquels vous devez faire attention pour que votre animal profite chaque jour davantage de votre compagnie. Prêt à le mettre en pratique ?

Si vous voulez lire plus d’articles similaires à Comment et quand socialiser un chat – Conseils pratiquesnous vous recommandons d’entrer dans notre section Éducation de base.

Rahim Zoubi
fr_FRFrench